Méthodologies pour la modélisation des flux

Résumé




Au sein de l’équipe STEEP d’Inria Grenoble , Jean-Yves Courtonne et Julien Alapetite, développent depuis plusieurs années un méthodologie originale (AFM Filières) de modélisation des chaînes d’approvisionnement de filières économiques aux échelles nationales et infra-nationales. La base méthodologique est décrite dans une thèse ainsi que dans quelques articles scientifiques (Courtonne et al., 2015 ; Courtonne, 2016) . Deux outils logiciels permettant la réalisation effective d’études ont été développés de 2017 à fin 2019 dans le cadre d’un projet de recherche ADEME sur la modélisation des flux de biomasse (www.flux-biomasse.fr) : un programme de réconciliation de données et un outil de visualisation sous forme de diagrammes de Sankey. Ces travaux, alliant expertise de filière et outils de maths-infos, représentent une avancée importante dans le domaine. A titre d’exemple, les premiers résultats sur la filière forêt-bois ont été intégrés dans le Schéma Régional Biomasse de la région Auvergne-Rhône-Alpes.


Schéma de principe (en haut) et illustration (en bas) de la méthodologie proposée par l’équipe STEEP (Inria).



Le processus de réconciliation de données permet de produire en une seule étape un diagramme de flux cohérent en sortie à partir de données d’entrée potentiellement incohérentes ou lacunaires. Une estimation de la qualité (incertitudes) des données d’entrée est nécessaire pour indiquer au modèle de quelle façon ajuster les quantités pour respecter les contraintes.

Focus